Offrez du Foie gras, on s'en souviendra !

L’aviculture est un métier de passionnés. En effet, la plupart des exploitations sont familiales, transmises de pères en fils. Dès leur plus jeune âge, les enfants participent à la vie de l’exploitation, appréhendant des techniques et savoir-faire traditionnels. Ce secteur représente près de 30 000 emplois en France (et plus de 100 0000 emplois directs et indirects dans les filières annexes et de commercialisation). On recense près de 3 000 exploitations dans notre pays. Celles-ci sont présentes sur tout le territoire.

Devenir aviculteur : cursus scolaires et formations

metier_aviculteurPour ce qui est des formations à proprement parler, l’aviculteur en devenir peut bénéficier de l’excellence de l’enseignement agricole français pour acquérir les compétences essentielles à son activité future. Plus précisément, deux options se présentent à lui s’il souhaite intégrer ce secteur, à savoir la formation initiale ou la formation continue.

La formation initiale peut être abordée de différentes manières. Les lycées agricoles dispensent un enseignement de la seconde à la terminale, en intégrant une classe EATC pour la seconde et, par la suite, une classe STAV (Sciences et Technologie de l’Agriculture et du Vivant) en première et en terminale. Ces filières technologiques allient les enseignements généraux à l’enseignement agricole, et permettent par la suite d’intégrer un BTS agricole option Gestion d’exploitation avicole.

La formation initiale peut également être abordée en alternance, ou en contrat de professionnalisation. Il existe plusieurs cursus diplômants en apprentissage :

  • Le BEPA (Brevet d’Etudes Professionnelles Agricole) et CAPA (Certificat d'aptitude professionnelle agricole) sont accessibles après la troisième. Ils durent 2 ans et peuvent s’effectuer en apprentissage ou en continu. Ce sont des diplômes de niveau V.
  • Le Bac Pro CGEA (Conduite et Gestion de l'Exploitation Agricole) spécialisation aviculture qui se déroule en apprentissage durant 3 ans. Il est accessible aux personnes ayant effectué une Première STAV, ou titulaire d’un BEPA (Brevet d'Aptitude Professionnelle Agricole). Ce BAC est un diplôme de niveau IV.
  • Il existe également un BAC+1 spécifique à l’aviculture, CS (Certificat de Spécialisation) Conduite d'un élevage avicole et commercialisation des produits, dispensé par la MFR (Maison Familiale Rurale) Les Herbiers en Vendée (85).
  • Le BTSA (Brevet de technicien supérieur agricole) Conduite de Système d’Exploitation. Diplôme de l’enseignement supérieur, il dure 2 ans. C’est un diplôme de niveau III.

Ces formations sont, en générale, dispensées dans des lycées agricoles, ou encore MFR (Maisons Familiales Rurales), ou des CFAA (CFA Agricoles). Pour plus de renseignements sur les diplômes et écoles, voir le site de l'ONISEP et Educagri spécifique à l'agriculture. Les écoles dispensant ces formations sont réparties sur tout le territoire français.

Reconversions, Formations continues...

Il existe également des possibilités pour les personnes souhaitant se reconvertir dans l’aviculture, ou encore se spécialiser dans un domaine particulier. Dans le cadre de formations continues, il est possible d’effectuer une validation des acquis de l’expérience (VAE). Il est également possible d’accéder à des formations diplômantes comme le BPREA (Brevet Professionnel de Responsable d’Exploitation Agricole). Il s’agit de formations courtes destinées aux agriculteurs en poste afin d'effectuer des mises à niveau sur certaines pratiques techniques.