6
Best of
Bienvenue dans les Essentiels du Foie Gras,
L’espace réservé aux gourmands impatients
Foie Gras : 3 Appellations réglementées pour y voir clair Foie Gras entier, Foie Gras, bloc de Foie Gras
Accord Met/vins pour ne pas se tromper Que boire avec son Foie Gras?
La recette qui fait Waouh! Impressionnez les papilles de vos convives!
Cercle de connoisseurs ? Quels sont leurs commandements ? Le Foie Gras quand on veut, comme on veut…
Foie Gras, mon ami... Comment te déguster ? Découvrez mes petits rituels pratiques !
Pour l’apéro... on ne se prend pas la tête ! Voir nos 6 recettes vedettes…
Le Foie Gras - Exceptionnel à chaque fois !

Amateurs de Foie Gras selon nos goûts et styles de vie, nous nous considérons en matière de consommation du Foie Gras comme :

  • des Puristes : le Foie Gras est proposé à l'état pur dans toute sa noblesse pour révéler des moments gustatifs d'exception autour du symbole de la tradition et de la gastronomie française.
  • des Traditionnalistes : le Foie Gras est l'icône incontournable de Noël et de toutes les fêtes de fin d'année pour des instants rituels et statutaires autour d'un mets de tradition et régional.
  • des Découvreurs : le Foie Gras est réinventé pour passer des moments magiques et étonnants, la créativité est un moteur de consommation pour étonner et marquer le coup.
  • des Hédonistes : le Foie Gras par son goût unique et le plaisir qu'il procure est synonyme de gourmandises et de sensations exceptionnelles.

Le Foie Gras, un savoir-faire ancestral

ok-chou-fg-9430Si la production de palmipèdes gras est le fait de producteurs de Foie Gras et de leurs traditions ancestrales, la transformation des produits relève du même niveau de savoir-faire et d’exigence.

Quelle que soit la taille de son élevage, chaque producteur de Foie Gras partage la même tradition qui garanti la qualité et les saveurs du produit commercialisé et ainsi pérennise l’image d’excellence du Foie Gras.

Cette maîtrise et cette rigueur qui interviennent à chacune des étapes de la production sont déterminantes. Elles le sont autant pour le producteur qui transforme ses produits pour les commercialiser sur sa propre ferme que pour les plus grandes marques qui distribuent sur tout le territoire et qui n’en restent pas moins des entreprises, à échelle humaine.

Geste après geste, les bonnes pratiques se transmettent dans le respect des traditions. De l’élevage à la préparation en passant par le déveinage et le tri des Foies Gras, la dimension humaine est au cœur du savoir-faire.

Le Foie Gras, un produit de terroir

Spécialité culinaire millénaire devenue emblématique d’un certain savoir-faire français en matière de gastronomie, le Foie Gras est le produit « terroir » par excellence. La filière Foie Gras cultive, en effet, la transmission aux jeunes générations des techniques et des méthodes dans la tradition ancestrale. On s’y transmet les connaissances et l’amour du travail bien fait de génération en génération, on y soigne la qualité et le goût dans le respect de l’animal et des traditions et on y revisite les recettes comme on traduit un texte ancien. A noter qu'en France 30 000 familles participent à l'essor du Foie Gras.

Le Foie Gras, un produit phare de la gastronomie française 

Tartine-exotique-au-foie-gras--(2)

Mis à l’honneur par les cuisiniers les plus prestigieux à l’époque du siècle des Lumières, le Foie Gras n’a jamais cessé d’être mis à l’honneur par tous les grands chefs français. Depuis que les pâtissiers en ont fait une spécialité de Périgueux ou de Strasbourg, la réputation du foie gras s’est étendue à tout le territoire. Son image de noblesse le précède partout et c’est de cette manière qu’il est devenu, aux quatre coins de France et sous les formes les plus diversifiées, le « roi des tables ». Indétrônable en France, le Foie Gras traditionnel n’a pas tardé à franchir les frontières pour conquérir le monde sous l’impulsion des chefs et des gourmets de tous horizons. Depuis 2006, il fait officiellement partie du patrimoine culturel et gastronomique de la France.

 

LOGO-PATRIMOINE-ORANGE-SANS-OIE

Le Foie Gras est devenu un véritable ambassadeur de l’art de vivre à la française. 

Le Foie Gras, un ambassadeur du tourisme gastronomique dans nos régions

Si le Foie Gras est un patrimoine culturel qui traverse le temps et, désormais, les continents, il est aussi devenu un acteur économique et social de premier plan dans certaines régions rurales de notre pays.

Pour beaucoup le Foie Gras est associé aux fêtes familiales de fin d’année, toutefois il est consommé de plus en plus tout au long de l’année aux quatre coins du monde : les artisans locaux qui s’inscrivent dans l’esprit de la tradition du terroir ont décidé de participer à l’essor du tourisme gastronomique dans leur région. Accueil à la ferme, Marchés au Gras, spécialités régionales, dégustation de vins, journées portes ouvertes à la ferme, cours de cuisine... Les initiatives locales abondent et rencontrent un public friand d’authenticité et de gastronomie toujours plus large.

Quand l’excellence du mets se conjugue à la tradition du terroir et l'accueil sur le terroir, il n’est pas rare que le produit attire le client jusque sur ses terres…

 

La galette des rois, toute une histoire !

D1010007Si on tirait les rois ?
Selon une enquête OpinionWay, 85% de de nos compatriotes « tirent les rois » et même jusqu’à 97% d’après d’autres enquêtes d’opinion… c’est dire si ce gâteau en forme de disque solaire que l’on se partage avec son petit rituel convivial, a conquis les cœurs de toutes nos communautés rassemblées !

 

Mais, c’est quand les rois ?
Le jour des rois, tombe tous les ans le premier dimanche après le 1er Janvier, par exemple, en 2019, ce sera le 6… et cela depuis quelques centaines d’années, il faut savoir que la date de cette fête a souvent changé, les calendriers n’étaient pas les mêmes qu’aujourd’hui...

 

La fête des rois c’est l’Épiphanie.
L’Épiphanie 
veut dire la manifestation de la lumière apportée au monde par l’enfant Jésus né en cette période de l’année où les nuits sont les plus longues, que des rois ? mages ? sont venus de leurs contrées lointaines adorer.

 

Des rois-mages, qui sont ces personnages ?
Seul des quatre Evangélistes, Matthieu mentionne leur « aventure » dans le texte qu’il écrivit vers l’an 80-100 de notre ère. Ils arrivèrent sur les lieux de la naissance de l’enfant guidés par une étoile, comme les bergers présents d’ailleurs, mais pour eux c’était normal : l’Étoile du Berger

 

Des hommes qui suivent une étoile ?
Oui, mais ce n’est pas que poétique, il y a du sens dans toute cette histoire, mages veut très certainement dire : astronomes. Ces hommes étaient influents, leurs avis éclairés étaient sollicités à une époque où les horloges, la boussole et le sextant n’existaient pas… les astres étudiés par ces sages guidaient, éclairaient la pensée des Hommes de leur temps… ces Hommes qui interprétaient les mouvements des étoiles, des comètes, des astres, avaient des prémonitions et en tiraient des conclusions et, en tout cas, un jour selon la tradition, ils se mirent en marche...

 

ok-mini-galettes-fg-BD-8886Bon, bon des étoiles, des hommes mais, la galette dans tout cela ?
Nous y venons, mais avant les gourmandises si l’on se cultivait un peu…

 

Mais ces rois inspirés, combien étaient-ils ? des milliers ?
Ils étaient 3 selon une tradition du Ve siècle. Un évangile apocryphe (VIe siècle) les nomme même : Melchior, Gaspard, Balthazar. C’est ainsi que dès la venue de ces personnages apportant des présents, très probablement symboliques, une iconographie remarquablement importante s’est développée, immortalisant à jamais une scène traitée parfois de façon somptueuse, qui s’était déroulée dans une modeste étable.

 

Et après ?
Après, ils repartirent mais pas par le même chemin, car un parano nommé Hérode les attendait au tournant si l’on peut dire… mais nous sortons de l’origine de notre histoire gourmande.

 

Mais un gâteau, une galette pourquoi ?
L’Épiphanie, le fameux « jour des rois » s’est installée comme de nombreuses fêtes religieuses d’ailleurs, à la place de festivités païennes célébrant la lumière comme les Saturnales romaines dès que les jours rallongent après la plus longue nuit de l’année, donc début janvier. Pour ces fêtes, un gâteau rond représentant le disque solaire était confectionné, ce serait de cette tradition que viendrait notre galette des Rois… car la fête continue… même récupérée.

 

Donc la galette des rois est devenue chez nous une tradition ?
Oui, mais pas que chez nous sous cette forme ou sous des formes différentes. En tout cas, en France, ce gâteau des rois s’est installé dans nos moments festifs et ludiques depuis le haut Moyen-Âge avec la participation des enfants.

 

Les enfants, si on tirait les rois ?
Les enfants ne sont pas les derniers de nos jours à se glisser sous la table et à répondre au « Pour qui ? » lancé par un adulte pour attribuer ainsi une part à la personne de son choix. À noter que le gâteau des rois a été préalablement découpé en autant de parts que de convives plus une pour le pauvre qui frapperait à la porte…

 

Des coutumes autour de la fête des rois ici et là…
Dans certaines régions en France, en Moselle par exemple, les enfants allaient de maison en maison quérir des friandises et des piécettes en faisant tourner une étoile au bout d’un bâton tout en entonnant « Es Kummendray Weissen vom morgenland » : 3 mages venus de l’Orient…

 

Des fèves ou des santons dans la galette ou la brioche ?
Dans les somptueux gâteaux du sud de la France il y a une fève et un mini santon. Le santon est une petite figurine en terre vernissée ou en porcelaine. Dans la galette à la frangipane ou à la pomme plutôt consommée dans le nord de la France, il y a une petite figurine. Dans les somptueuse brioche du sud de la France il y une fève et aussi une figurine. Partout en France, celui ou celle qui trouve la figurine devient le Roi ou la Reine de la journée et doit couronner son Roi ou sa Reine c’est pourquoi une jolie couronne est toujours placée dans la boîte du gâteau par le boulanger ou le pâtissier. Tout le monde boit à sa santé : le roi boit !

 

D1030007Peut-on réaliser soi-même une galette ou une brioche des rois ?
Si l’on réalise soi-même son gâteau, notre boulanger nous offrira une couronne, car il nous connait bien… on peut aussi la réaliser avec les enfants le mercredi pour les occuper. La presse magazine comme Gourmand, Marmiton, Elle Cuisine, Figaro Cuisine, etc. nous proposent dès le mois de novembre dans leurs somptueux numéros spéciaux des idées recettes de galettes sucrées ou salées.

 

Mignons les santons, sympa et originales les fèves si on les collectionnait ?
Oui bien sûr, de nombreuses personnes collectionnent les fèves en porcelaine et autres matières depuis qu’elles sont apparues au XIXe siècle et ont remplacé les fèves de nos potagers : on nomme ces personnes des fabophiles, ils sont des milliers, leurs collections sont souvent très étendues, absolument fabuleuses…

 

Et les santons d’où vient ce nom ?
Ce sont des petites figurines que créent avec beaucoup de sensibilité des artisans souvent provençaux. Les santons sont des petits personnages nés du l’imagination et du savoir-faire de ces professionnels. Les santons « petits saints » représentent essentiellement ceux qui exercent des métiers qui nous sont familiers : pêcheurs, porteuses de pains, fileuses, tisseurs, infirmières, médecins, bergers, des animaux de la ferme et bien sûr les Rois-Mages. Tous se dirigent vers la crèche et on les retrouve miniaturisés dans nos belles galettes des Rois.

 

Et les cadeaux des rois-mages que sont-ils devenus ?
Ces cadeaux, très certainement symboliques :

  • L’or pour Melchior
  • La Myrrhe pour Gaspard
  • L’encens pour Baltazar

Offerts aux parents du bébé né dans une étable avaient tous une signification, un sens pour la suite de l’histoire !